Consultant
27.07.2016

Rencontre avec Christophe, Consultant Senior MOA Risques

Diplômé d’un Master en Ingénierie Financière, Christophe a débuté sa carrière en tant que Risk Manager avant de devenir Business Analyst. Il travaille actuellement au sein d'une banque d'investissement sur la réforme FRTB.
 
Peux-tu nous parler de ton parcours ? 
 
Une fois diplômé de mon Master à Dauphine, j’ai d’abord commencé à travailler en tant que Risk Manager dans deux sociétés de gestions d’actifs puis au sein d’une Banque de Financement et d’Investissement. Après ces trois premières années d’expérience professionnelle, je suis devenu Business Analyst chez Total Gas & Power sur un outil Front to Back Office. Par la suite, j’ai intégré Margoconseil sur un poste de MOA Risque de marché sur le système de données référentielles. 
Depuis mai dernier, je suis sur un nouveau poste de maîtrise d'ouvrage en risque de crédit / risque de contrepartie. Je travaille sur la refonte des systèmes d’information liés aux risques de crédit afin de répondre aux évolutions règlementaires et aux besoins des opérateurs de marché. Dans ce contexte, j’interviens comme Responsable d’étude dont le rôle est de donner une vision moyen  / long terme sur les systèmes de risque de contrepartie, d'identifier les alertes et de définir les plans d’actions.
 
Qu’est-ce que FRTB ? 
 
FRTB signifie “Fundamental Review of the Trading Books”. Il s’agit d’une réforme Post-Bâloise qui vise à mieux réglementer l’activité bancaire, et principalement les activités de marché (Banking Book versus Trading Book).
Le premier document consultatif a été publié en mai 2012 par le Comité de Bâle. Depuis la publication du second en novembre 2013, les points clés de la revue sont connus. La dernière version du document consultatif a été publiée en janvier 2016 et les régulateurs nationaux se laissent jusqu’à janvier 2019 pour définir les règles finales. Les banques devront faire leurs rapports sous les nouveaux standards d’ici fin 2019 ;  toutefois la mise en place de ces nouvelles réglementations a déjà commencé en 2016 au sein des banques.
 
Quels sont les impacts de FRTB ?
 
D’un point de vue purement fonctionnel, FRTB implique un renforcement du contrôle des risques encourus par les Banques.  Cela va engendrer une variation sensible du capital règlementaire suivant les activités de marché et une augmentation globale des fonds propres.
D’un point de vue IT, FRTB impose une revue des systèmes d’information existants afin de prendre en compte les nouvelles méthodes de calcul de la VaR, les nouveaux horizons de liquidité, le remplacement de la VaR par l’Expected Shortfall, le calcul de nouvelles sensibilités et les besoins d’historisation des données. Les calculs exigés sont plus volumineux, doivent être optimisés ce qui nécessite l’utilisation de technologies adaptées tel que les technologies Big Data, comme Hadoop ou Active Pivot.
 
Concrètement, comment cela se traduit au jour le jour dans ta mission ?
 
Je travaille actuellement en tant que consultant Margoconseil sur le programme qui a pour but de répondre aux exigences réglementaires imposées notamment par FRTB mais aussi d’apporter de la valeur au métier.
Mon rôle en tant que  responsable d’étude exploratoire est d’anticiper sur ces besoins d’évolution du système d’information et de maintenir la continuité du système. Par exemple, je dois étudier la question suivante : comment produire les anciennes métriques et les nouvelles dans un même système ?
Pour les équipes de développement, la mise en application de la réforme FRTB induit plusieurs challenges techniques : utilisation de nouvelles technologies, maintien des systèmes existants en parallèle et optimisation de performance.
Les équipes métiers doivent quant à elles réaliser plusieurs études sur les métriques à prendre en compte, les systèmes actuels et les besoins futurs.

Pour aller plus loin, que nous conseillerais-tu de lire/regarder ?
 
Le mieux est probablement d'aller explorer  le site de la Bank of International Settlement, qui héberge le Comité de Bâle : http://www.bis.org/